Mer18102017

Derniere mise a jour02:05:48 PM

SCREEN

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel
  • 3 AGE.png
  • appel a la communication.png
  • banniere-renault_franais 1.gif
  • enp_photo_038_500250.jpg
  • ENP_Quest leaflet side 1.png
  • fiabilit2017.png

Appel d'offres national                 ouvert N° 02/2017

     **Avis de prorogation                           des délais**

 

Appel d'offres national                   ouvert N° 032017

- Appel d'offres national            ouvert avec exigences de          capacité minimales              N° 01/2017 

-  Acquisition d'Equipements Informatiques    

  * A l'intention des                        soumissionnaires de la              consultation n°08/2017

 

Lettre à la Communauté

Lettre à la Communauté Universitaire de l'Ecole Nationale Polytechnique

 

A la suite de l'installation par monsieur le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, du Conseil National de l'Ethique et de la Déontologie, et suite aux recommandations de ce Conseil National et â l'instar des autres établissements de l'enseignement supérieur, madame la directrice de l'Ecole a installé la Commission de l'Ethique et de la Déontologie à l’ENP le 19 juin2006.

 

Conscients de la lourde responsabilité qui est la leur, les membres de la Commission sont convaincus que beaucoup de travail les attend. Ils sont aussi convaincus qu'ils ne peuvent rien faire sans l'aide des enseignants. Qu'est ce que l'éthique et à qui s'adresse-t-elle? Nous ne pouvons pas la définir en une phrase. Les quelques principes suivants peuvent cerner globalement ce qui est attendu de l'enseignant ; Ainsi avant toute chose, l'enseignant(e) évite toute forme de discrimination. il se garde de tout fanatisme et prosélytisme. Il pratique un esprit de tolérance et s'efforce de le communiquer à ses étudiants. L'enseignant agit ainsi, en professionnel de l'éducation : Il fait preuve de conscience professionnelle en toute occasion. II se tient au courant de l'évolution des idées pédagogiques; il veille à développer constamment ses connaissances et compétences. Il respecte le devoir de réserve ou le secret de fonction lié à la profession. 1l sait et doit se remettre constamment en question; il pratique son auto-évaluation. 11 fait preuve de sens critique, d'autonomie, et sait prendre ses responsabilités. Il recherche un avis ou une aide extérieure s'il se trouve en difficulté. Il intervient-dans les règles de courtoisie-, auprès d'un collègue qui ne respecterait pas les règles d'éthique ou de tout autre membre des personnels de l'Ecole qui nuirait aux intérêts de L'élève- ingénieur et en définitive de l'institution universitaire. Il refuse, dans tous les cas, la "loi du silence".

L'enseignant contribue à créer un esprit de collégialité au sein de son établissement. Il travaille à la construction d'une collaboration avec les collègues et les autres intervenants de l'Ecole. Il participe à l'élaboration des règles de son établissement et contribue à les faire respecter. Il tient compte avec objectivité des points de vue et des compétences de ses collègues. Il respecte le travail de ses collègues et évite de rendre publiques d'éventuelles divergences. Il participe à la défense des collègues injustement accusés.

Il se garde de toute forme de discrimination en rapport avec la nationalité, l'appartenance ethnique, le niveau social. la religion, les opinions politiques, l'infirmité, la maladie. Dans son enseignement, il expose clairement ses objectifs pédagogiques et sait au besoin les adapter aux situations particulières des élèves-ingénieurs. Il n'abuse pas du pouvoir que lui confère sa profession. S'il est « maître à bord » s'agissant de l'appréciation la plus objective possible des performances des élèves —ingénieurs, encore faut-il qu'il respecte les règles pédagogiques de la progression, périodicité et durée des EMD, examen de synthèse final, barème affiché avant l'épreuve, correction affiché et réception des étudiants avant validation définitive des notes.

L'enseignant doit s'efforcer de donner une image objective de l'Ecole. Il contribue à la mise en valeur de la profession enseignante. H soutient l'élaboration et l'adoption de projets susceptibles d'amener une amélioration dans l'enseignement supérieur et la recherche. Cette éthique et déontologie à laquelle la Commission d'éthique et de déontologie ne peut valablement exister que si les « règles » soient acceptées par les acteurs de la communauté universitaire. L'enseignant s'efforce de respecter le présent code de déontologie. La commission ne peut travailla efficacement que si les règles à édicter sont acceptées et respectées par tous. Il va sans dire que la Commission travaillera avec l'administration à créer les conditions favorables à un climat d'épanouissement de chacun dans le strict respect des prérogatives des uns et des autres. Naturellement, la Commission d'Ethique et de déontologie n'a pas pour vocation Ir se substituer à l'administration universitaire. Son rôle moral est de clarifier tes responsabilités et les comportements qui ne font pas l'objet de réglementation explicite afin de contribuer à l'exercice de la profession dans un cadre respectueux des règles d'éthique et de déontologie notamment lors de la constitution des jurys et des soutenances de thèses.

La Commission se veut être à l'écoute des acteurs universitaires, loin d'être un tribunal , elle se veut un espace de concertation loin aussi de toute récupération de toute sorte. Avec les enseignant(e)s , la Commission a l'ambition de rendre la vie universitaire plus sereine et en définitive de servir la science et partant le pays.

 

Pour les membres de la Commission Le président.